中文
Українська
Türkçe
Svenska
Српски
Shqip
Slovenščina
Slovenčina
Русский
Română
Português
Polski
Norsk (bokmål / riksmål)
Nederlands
Myanmasa
Latviešu
Lietuvių
한국어
ქართული
日本語
Italiano
Íslenska
Bahasa Indonesia
Հայերեն
Magyar
Hrvatski
Galego
Gaeilge
Français
Suomi
فارسی
Euskara
Eesti
Español
English
Ελληνικά
Deutsch
Dansk
Cymraeg
Česky
Català
Bosanski
Български
Беларуская
العربية
APRICOTSNOUS BAISONS AU PREMIER RDV

#FemmesSansHashtag

8/3/2016
Behind the obscene: #FemmesSansHashtag

Nous ne voulions pas faire une vidéo pour le 8 mars, la Journée Internationale de la Femme et de l'Égalité des Droits, car tout le monde le fait, et chez Apricots, nous ne sommes pas comme tout le monde. Nous voulions malgré tout faire une vidéo qui célèbre la femme, toutes les femmes, quelle que soit leur profession et quelle que soit la date. Nous savons que malheureusement, parfois, certaines professions sont l'objet de bien plus de discriminations que d'autres, et les personnes qui les exercent doivent supporter le regard critique de la société, dont les jugements sont basés sur les préjugés.

Les escortes, les prostituées, les call-girls, les putes, appelez-les comme vous le voulez, sont des femmes qui travaillent, comme toutes les autres femmes, sauf que dans l'imaginaire collectif, leur image professionnelle passe avant l'être humain; c'est-à-dire que la profession éclipse la femme.

«Ma profession ne définit pas qui je suis. Tes préjugés non plus» est le concept de #FemmesSansHashtag, une campagne inspirée par et pour toutes les femmes, mais surtout adressée à la société dans son ensemble. Car les étiquettes, quelles qu'elles soient ne sont rien d'autre qu'une perception faussée et superficielle de l'autre.

Que pensez-vous de notre campagne? Combien d'entre vous en sont restés bouche bée (sans arrières pensées) en découvrant que c'est une agence d'escorte qui a créé cette vidéo pour célébrer les femmes?

Partager

Et toi, qu’es ce que tu penses?

Merci beaucoup de nous avoir envoyé votre commentaire. Nous vous promettons d'y jeter un coup d'oeil dès que nous aurons remis nos culottes.